retour à Blog

RETOUR D’EXPERTISE ACOUSTIQUE ÉOLIEN

Delhom Acoustique : une expertise dans le domaine de l’éolien

Créé en 1995, le Bureau d’Etudes Delhom Acoustique a débuté son expérience dans l’acoustique des parcs éoliens en 2003, au moment de l’essor de ce type d’installations de production électrique.

Où en sont les mesures et les simulations acoustiques de ces 17 dernières années et en quoi cette évolution nous a-t-elle amenés à développer de nouveaux outils dédiés à l’éolien ?

Si la réglementation et les méthodes ont beaucoup évolué depuis, le développement d’un parc se déroule selon les mêmes étapes pour l’étude d’impact acoustique :

1. Mesures d’état initial caractérisant le bruit existant dans l’environnement avant implantation du parc éolien

2. Simulations par calcul de l’impact acoustique des éoliennes aux voisinages

3. Proposition de plans de bridage du parc éolien pour assurer le respect de la réglementation acoustique applicable

1. L’évolution de nos mesures de bruit d’état initial

A cette époque « jurassique » des parcs éoliens, les mesures d’état initial étaient réalisées sur des périodes de 24h. Nous analysions déjà l’évolution des niveaux sonores en fonction des vitesses de vent… ce qui n’était pas le cas dans toutes les analyses de mesures !

Au fil des années, les mesures ont été rallongées pour collecter plus de données et mieux appréhender les variations de bruit résiduel. De plus, une norme de mesures spécifique au contexte éolien a été élaborée et fixée dans sa version de 2007. La réglementation encadrant le bruit des parcs éoliens (Arrêté 26 août 2011) fait référence à cette norme pour les mesures de réception. Nous avons alors adapté nos outils d’analyse pour calculer tous les descripteurs imposés par la norme. Cette nouvelle méthode d’analyse exigeant de nombreuses données par classe de vent, les mesures acoustiques ont donc tendance à être beaucoup plus longues, de 15 jours à 1 mois en règle générale.

Pour répondre à cette demande, nous nous sommes équipés tout d’abord d’un nombre important d’appareils de mesures (50 sonomètres à ce jour). Nous développons également des stations autonomes de mesures acoustiques et météo permettant d’afficher les résultats en direct sur une plateforme Web (Acmonitor). On peut ainsi envisager prochainement un monitoring sur plusieurs mois pour analyser l’évolution du bruit résiduel selon la période de l’année.

Mesures avant implantation du parc éolien

Mesure avant implantation du parc éolien

2. Nos outils de simulation

Côté simulations acoustiques, nous avons adapté progressivement les paramètres de notre logiciel de calcul en fonction des nombreuses mesures de réception de parcs éoliens. Ces multiples configurations de terrains et d’éoliennes nous ont permis d’affiner la modélisation de la propagation sonore pour coller au mieux aux niveaux sonores générés in situ.

Dernièrement, une volonté commune de notre part et des développeurs est apparue pour intervenir plus en amont du développement des projets. En particulier, l’acoustique peut devenir un critère de choix important dans l’analyse des variantes. C’est pourquoi nous avons élaboré un logiciel de calcul acoustique, de prise en main simple, pour simuler rapidement l’impact de différentes configurations.

Ce logiciel, nommé Acventum, peut être utilisé par nos soins lors de réunions de travail sur les variantes. Toute modification suggérée peut être alors implémentée facilement sur le logiciel et donner les nouveaux résultats d’impact acoustique. Une autre possibilité pour le développeur est d’acquérir le logiciel pour réaliser toutes les simulations souhaitées dans le cadre du projet et de l’exploitation. Il peut alors suivre l’impact acoustique du parc tout le long de sa durée de vie et analyser les modifications des impacts acoustiques lors de l’arrivée de nouvelles données : nouvelle mesure de bruit résiduel, nouvelle implantation, nouveau type d’éolienne… La production électrique du parc éolien est ainsi optimisée en fonction des évolutions de l’environnement sonore.

Résultat de simulation avec Acventum

3. La définition des plans de bridage

La phase simulations permet d’anticiper si le parc éolien respectera ou non les niveaux d’émergence maximaux définis par la réglementation. En cas de dépassement, nous définissons manuellement un plan de bridage permettant de rendre le fonctionnement du parc conforme du point de vue acoustique.

Nous laissons à disposition du développeur un outil lui permettant de tester d’autres possibilités de modes de fonctionnement. Pour aller plus loin et plus rapidement, une autre possibilité est d’utiliser le logiciel Acventum. Il intègre un algorithme de recherche de plans de bridage acoustique proposant un des meilleurs modes de fonctionnement minimisant les pertes de production électrique.

A noter que ce plan de bridage est adapté aux niveaux de bruit résiduel mesurés pendant la campagne de mesures d’état initial. Des compléments de mesures et/ou analyses pourraient être nécessaires pour appréhender le fonctionnement du parc tout au long de l’année.

Calcul des plans de bridages avec Acventum

Notre vision tournée vers l’avenir

Nous avons développé notre service R&D pour travailler sur le futur de l’acoustique. Les travaux sont actuellement très concentrés sur l’éolien : c’est un domaine relativement récent qui est en constante évolution.

L’essor des énergies renouvelables nous pousse d’ores et déjà à réfléchir aux méthodologies et approches pour anticiper et minimiser l’impact sonore au voisinage. Une meilleure connaissance de l’évolution du bruit résiduel au cours de l’année permettrait de caler au plus juste le fonctionnement du parc éolien tant pour les riverains que pour l’exploitant.

Notre solution de monitoring Acmonitor a été conçue dans cet esprit et permettra d’aller plus loin dans l’exploitation de quantité de données terrain (big data) : prise en compte des moments de pluie, des débuts et fin de journées où le bruit résiduel peut être différent du reste de la journée, des week-ends où l’activité humaine est moins importante, etc…

Notre expérience dans ce secteur nous donne une vision claire sur cette évolution et nous conduit à devancer les nouvelles exigences.

Mesures de bruit résiduel avec Acmonitor

« Faire et non subir, tel est le fond de l’agréable »

« Propos sur le bonheur » (1928) – Alain

Article rédigé par Jérôme GAVA, ingénieur acousticien chez Delhom Acoustique